LOUVIN & MOYNE – Part II – Tourisme pédosexuel au Brésil

LOUVIN-MOYNE-PEDOPHILE


Louvin & Moyne couple pédogay de nouveau sous les projecteurs après la dénonciation d’un témoin direct. Tourisme sexuel sur des garçons des favelas brésiliennes durant des fêtes privées payantes.



EN BREF

  • Noms : Daniel Moyne et Gérard Louvin
  • Crime : tourisme sexuel sur garçons des favelas
  • Lieu : Brésil
  • Date : En 2004
  • Dénonciation : par témoin
  • Status : libre comme l’air


TOURISME SEXUEL DU COUPLE PEDOGAY

En février 2021, nous avions publié l’affaire concernant Louvin et son mari, les deux pédophiles du show business Français. Les collabos des médias n’avaient bien entendu pas été au delà d’un article ou deux, espérant voir l’affaire se tasser et le scandale ne pas éclater. Et bien ce n’est pas fini et le scandale continue. C’est par le biais d’un témoin que de nouvelles preuves sont apportées sur le couple gay pédo que sont Gérard Louvin et Daniel Moyne. Comme tous le monde s’en doutait, comme ils sont tous dans les hautes sphères parisiennes à s’y adonner dans différents pays pauvres, c’est au tour de ces deux sales pédophiles d’être dénoncés comme touristes pédophiles sexuels. Pays concerné ? Le Brésil. Les victimes ? Des jeunes garçons défavorisés des favelas du pays. Pour couronner le tout ? Ces réunions de pédo étaient payantes. Les dénonciateurs ? Un couple ayant résidé à Rio de Janeiro entre 1999 et 2009. Ils rapportent les indiscrétions d’un animateur populaire en France : Julien Courbet. Ce dernier ayant confessé avoir assisté à une soirée fin 2004 au Brésil durant laquelle Gérard Louvin et Daniel Moyne “recevaient des enfants mineurs pour des parties sexuelles payantes”. A cela, bien entendu, les deux pédos nient en bloc et l’avocate pro-pédophiles les défendant annonce aussitôt une plainte pour diffamation auprès du couple ayant balancé l’information. Le couple en question : Marie Duguet et Jean-Noël Gérard qui, tous deux, font partis du monde du spectacle. Aussi il est a noté que comme à leur habitude ces prostitués journalistiques ne vous donne pas l’entièreté de l’affaire, laissant de subtiles traces de la vérité sans réellement la dévoiler. Car ce qu’il faut savoir, comme l’explique très bien la source trois provenant directement d’informations depuis le Brésil, ils n’ont pas “participé” à ces soirées pédogay, ils en étaient les organisateurs et demandaient tous deux de l’argent pour accéder à ces fêtes de l’horreur ! Aussi, sachez que les journaux sont au courant depuis le début du printemps 2021 et ce n’est qu’après l’été que l’affaire explose. Comme d’habitude, restez bien persuadé que lorsque quelque chose de ce genre, exposant ce type de personnalité, est publié, c’est qu’ils n’ont plus le choix car un autre s’apprête à le faire ! Allons plus loin est dévoilons les propos du couple dénonciateurs :

“Nous avons accueilli fin 2004 Julien Courbet et son épouse. […] qui ont dû annuler leur voyage en Indonésie à cause du tsunami et se sont tournés vers le Brésil. Ils sont venus dîner avec nous.” C’est au cours de ce fameux dîner que les révélations auraient été faites. Le couple vivant à cette période au Brésil avait proposé à Julien Courbet et à son épouse d’assister au feu d’artifice du réveillon depuis leur terrasse, invitation que Julien Courbet a refusée car il avait déjà été invité à fêter le réveillon dans la suite de Gérard Louvin et Daniel Moyne. Il a donc été décidé que le lendemain du réveillon, Julien Courbet et son épouse dîneraient avec Marie Duguet et Jean-Noël Gérard. C’est durant cette soirée que les révélations furent faites de la part de Courbet auprès du couple en question. Bien sûr, lâche et sans couilles, Courbet ment et nie avoir fait de telles confessions. Arrête donc, Courbet. Penses tu vraiment qu’un couple, tel que ces deux ordures, n’était pas soupçonné de faire ce que tu confessas qu’il fit cette année 2004 ? Couard. Le couple affirme aussi cela : “Il (Julien Courbet, ndlr) nous a dit qu’ils auraient mieux fait de rester avec nous car ils étaient très choqués par l’ambiance dans laquelle ils se trouvaient. Il nous a informés que ces deux personnes (Gérard Louvin et Daniel Moyne, ndlr) recevaient des enfants mineurs pour des relations sexuelles tarifées”.



AIDEZ-NOUS !

Si vous êtes en possession d’informations concernant cette affaire, laissez nous un commentaire sous n’importe quel poste twitter @teamfsociety0f1 ou via l’onglet contact de notre site pour un email direct. Des preuves de la présence de d’autres “participants” seraient très bénéfique au combat et à ajouter une couche à ce scandale. Votre anonymité est, comme tous les autres avant vous, assurée.

Sources : 1, 2, 3, 4

 

#Fsociety