OPÉRATION CHILD PROTECTOR [2021]

disney1


Encore un coup de filet dans les employés de Disney. Pédophiles solitaires ou têtes chercheuses pour la déchetterie mondialement reconnue comme étant un fief de recherche de victimes des réseaux pédo ?



EN BREF :

  • Date : Aout 2021
  • Name : Liste dans l’article
  • Country: Floride – USA
  • Job : Employés de Disney
  • Victimes : un certain nombre – Garçons victimes entre 10 et 14 ans
  • Les pédophiles : certains étaient des employés de Disney et d’autre de Navy Seal de l’armée U.S
  • Antécédents : 9 d’entre eux avaient un casier judiciaire



L’AFFAIRE

C’est apparemment sous couverture en essayant de piéger des pédophiles sur internet que la police parvint à effectuer son coup de filet. C’est ainsi qu’ils tombèrent sur des pédophiles qui pensaient alors discuter avec des enfants. Les hommes, au delà des mots, envoyèrent des vidéos et photos terribles d’abus à ceux qu’ils pensaient être des enfants. Il est dit, sans le nommer, qu’un des pédophiles était positif au HIV et comptait sans scrupule vouloir violer une petite fille sans protection. Aussi, quelque chose d’étrange dans le dossier est le fait que certains des accusés furent sous inculpation – en plus d’avoir tenter de violer des enfants – pour possession illégale d’appareils de communication bidirectionnelle. Autrement dit, potentiellement des communications satellites après quelques recherches sur les lois américaines. Sachant qu’il y a parmi eux des vétérans de la Navy on peut se poser énormément de questions et s’interroger sur le fait que ce coup de filet ne fut pas en faite effectué sur un réseau bien organisé en relation avec l’armée américaine si l’on regroupe toutes les infos, même si maigre. Il est à noter que dans les gros titres américains, il est fait principalement mention du fait que le coup de filet rapporta des employés de Disney. Hors, après enquête, il apparait qu’il n’y en ai que trois et qu’en revanche, le fait que des militaires s’y trouvent soit totalement éludé. Pourquoi ? Il est pourtant important de savoir que des militaires se trouvent parmi les accusés en plus des employés de Disney…




LISTE DES PÉDOPHILES

  • Kenneth Javier Aquino, 26 ans, d’Orlando. Un maître nageur au Disney Animal Kingdom Lodge. Chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative d’agression sexuelle, transmission de matériel préjudiciable à un mineur. “Il a quitté sa petite amie, qui est enceinte de sept mois de son enfant, pour avoir des relations sexuelles avec un enfant”. “C’est un vétéran de la Navy”. “Il voulait faire partie d’une équipe de plongeurs ou d’une équipe de SEAL ou une sorte d’opération spéciale.” (?)
  • Irving Oliver of Lakeland, 41 ans, de Lakeland – chef d’accusation : voyage pour rencontrer une mineure à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle.
  • Jarrod Justice, 33 ans, de Los Angeles, Californie – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle.
  • Lior Enbar, 31 ans, d’Orlando – chef d’accusation : pour avoir voyagé pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle et pour avoir donné de fausses informations à un policier.
  • Joshua Ortega, 30 ans, de Davenport – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, violence sexuelle, introduction de contrebande dans un établissement de détention, possession de porno juvéniles.
  • Julio Enrique Cedeno, Jr, 45 ans, de Zephyrhills – chefs d’accusation de transmission de matériel préjudiciable à un mineur, d’utilisation illégale d’un appareil de communication bidirectionnelle
  • Juan Guadalupe-Arroyo, de Davenport – infirmier au centre de soins AdventHealth de Celebration. chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, fausse déclaration d’âge en ligne/utilisation d’un ordinateur pour séduire un enfant, tentative d’agression sexuelle.
  • Carlos Flores, 36 ans, d’Orlando – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, fausse déclaration d’âge en ligne/utilisation d’un ordinateur pour séduire un enfant, tentative de violence sexuelle
  • Enrique Medina, 47 ans, d’Orlando – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, un tentative de violence sexuelle.
  • Adam Smith, 30 ans, de Kissimmee – chef d’accusation : pour avoir voyagé pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle.
  • Jeremiah Davis, vétéran de l’armée U.S, 27 ans, de Clewiston – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle.
  • Thomas Snyder, 44 ans, de Lakeland – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle, transmission de matériel préjudiciable à un mineur.
  • David Ring, 34 ans, de Lakeland – chef d’accusation: voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle, transmission de matériel préjudiciable à un mineur.
  • Philip Nelson, 27 ans, de Polk City – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, un tentative de violence sexuelle.
  • Jonathan McGrew, 34 ans, de Kissimmee – chef d’accusation : voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, transmission de matériel préjudiciable à un mineur, tentative de violence sexuelle.
  • Savannah Lawrence, 29 ans, de Kissimmee – voyage pour rencontrer un mineur à des fins sexuelles, tentative de violence sexuelle. Travaillait comme babysitter aux Walt Disney’s Hollywood Studios
  • Edward McGaffigan, 37 ans, d’Orlando – chef d’accusation : d’utilisation illégale d’un appareil de communication bidirectionnelle, transmission de matériel préjudiciable à un mineur.




Sources : 1, 2, 3, 4

 

#Fsociety