PAUL DE LEEW : la STAR pédo des Pays-Bas [2006]


Paul De Leeuw, gros porc pédo, ou l’incarnation de la dégénérescence  pédophile assumée

Si on tape le nom de  Paul de Leeuw, Wikipédia nous informe que ce personnage est un néerlandais né le 26 mars 1962 à Rotterdam, qu’il est comédien, chanteur, producteur et acteur de la télévision néerlandaise.  C’est une célébrité de l’autre pays du fromage. Il a acquis cette renommée nationale à la fin des années 80 et au début des années 90 avec des émissions de télévision pour la société de radiodiffusion publique VARA. Wikipédia parle aussi de ses succès de ses chansons d’amour à l’eau de rose, de son «film FIMPJIE!», d’un scandale lors de l’Eurovision 2006, mais pas un mot sur sa scandaleuse prestation promotionnelle de la pédophilie lors d’une émission tournée en 1992 sur un plateau télévisé ; dans ce duo dégoûtant, il se met en scène avec un jeune garçon d’une dizaine d’années dans un décors aux relents franc-maçonniques. Les paroles de la chanson  évoquent l’amour impossible entre un adulte et un jeune garçon: rien que ça, ça craint… Mais l’immonde réside dans les gestes de Paul De Leeuw sur ce garçon. Chronique de ce moment d’horreur: Paul commence à chanter seul, puis le jeune garçon entre en scène en chantant et va s’asseoir sur les genoux de Paul; ce dernier commence à l’enlacer, à l’embrasser dans le cou et à le mordre sa chemise. Puis, toujours en continuant de chanter, il retourne le pauvre garçon en mimant des actes sexuels, ne laissant aucun doute sur ses envies de le posséder. Le tout devant un public complaisant ou sidéré… Une scène hallucinante. La vidéo de ce duo a refait surface en 2008 en provocant cette fois ci une énorme controverse internationale. Paul avait reçu des menaces de mort (enfin une réaction saine, non?) et a fait jouer ses relations pour tenter de faire disparaître cette vidéo, sentant le vent tourner. De Leeuw avait alors déclaré que la “farce” avait été convenue avec l’enfant et ses parents assis devant le public ; en outre, ce jeune garçon est apparemment le petit-fils de sa productrice, Hanneke Groenteman. Malgré cette censure, cette vidéo peut toujours être vue, et elle est réapparue en 2020, montrant à quel point la pédophilie gangrène la société actuelle. Voici le lien encore valable pour visionner ce clip abject.

Paul aurait il seulement fait ce gros dérapage malsain lors de ce duo en 1992, ou est-il toujours dans ses délires de pédophiles immonde ? Creusons un peu la vie de cet individu : ouvertement gay, il a épousé Stephan Nugter, avec qui il a adopté deux garçons  nommés Kas et Tobey.  Paul de Leeuw a également réalisé un film étrange (1995) appelé Filmpje!, dans lequel il joue les deux rôles d’un couple en crise. Le film est censé être drôle mais il y a de sombres allusions pédophiles tout au long du film.  Dès la première minute, il y a une allusion à la commande d’enfant, sous couvert d’adoption.  Il y a aussi des homards partout dans le film – le personnage principal (Paul) porte même un homard dans sa coiffure.  Pour rappel, le homard est le symbole d’un pédofichier . Dans une autre scène, il y a une poupée nue sur la table. Puis  le personnage principal visite un étrange bâtiment d’entreprise où des services sexuels sont offerts ; il rentre à la maison et sa fille (qui porte un appareil de redressement des dents vraiment horrible sur la tête) va le saluer en s’agenouillant devant lui – ce qui se passe après ce n’est pas montré. Après ce «papa» jette violemment sa fille contre la porte vitrée d’une armoire. Enfin, un clip inspiré du magicien d’Oz est utilisé dans ce film. Selon des témoins, “les pédophiles abusent du film Le Magicien d’Oz pour laver le cerveau de leurs enfants esclaves sexuels”. Sa fortune est estimée à 15 millions d’euros, et il continue d’être grassement payé par la télévision néerlandaise. En effet, cet aficionado LGBTZPédo anime toujours une émission dans laquelle il incite des jeunes adolescents à s’exprimer sur leurs expériences sexuelles tout en cuisinant… et en mettant en scène des courses de hamsters avec un godemiché rose à gagner pour les jeunes participants… Paul se délecte de ces jeunes garçons qui lui racontent leur “première fois” … Ou leur envie de changer de sexe ! Tout à fait normal dans l’autre pédoland européen, après la France…  Enfin, il y a le logo pédo du « O-spirale » sur une pochette d’un de ses disques, et ses amitiés douteuses : son ami Ruut Weisman a été une des cibles de # MeToo pour avoir eu des relations sexuelles avec ses élèves, et un autre proche, Job Gosschalk est un directeur de casting qui abusé de jeunes garçons durant leur audition. 

Conclusion : à la question «  Paul De Leeuw  est-il toujours A- un gros pédophile abject à enfermer d’urgence pour protéger ses enfants adoptifs ou B- simplement un homosexuel qui a un humour de mauvais goût ? » La réponse est A sans le moindre doute.

source vidéos enquête (anglais) 123

 

#Fsociety

Share :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •